• Le but de chaque homme est la reconaissance et la renommée. 

    Enfin, c'est mon cas je crois. Pour cela il faut du talent ou du génie / de la performance / l'espace dans le temps. 

     

    3 ingrédients ! Les deux premiers sont la base de la soupe, laissez bouillonnez à feu doux. Chaque jours pérformez votre art., même quand il vous semble parfait bien évidement. Je dirais que cette premiere cuisson est en deux étapes : Travaille acharnée jusqu'à l'aboutissement. Et lorsque c'est abouti continué, allez encore au dela. C'est là qu'interviendra accidentellement l'espace-temps propice à faire éclore les graines géniales qui s'étaient immicé dans la soupe. 

    Vous me direz que creer un espace-temps c'est complexe. Saisir l'opportunité, la belle affaire si elle ne vient pas.. C'est pourquoi vient le Marketing de l'art. Avoir un bon ami qui saurait ouvrir la porte espace car lui a la clé. 

    Si l'on ne rencontre pas de serrurier alors, 

     

    Je m'arrete ici puisque je remarque les limites de ma réfléxion hypothétique. J'aurais du mettre cet article dans "Noed de cerval" m'enfin cela faisait parti d'une idée de projet. Et pour la généréalmité de la recette cela m'amusait. 

    retenez 

    TALENT PERFORMANCE ESPACETEMPS 

     


    votre commentaire
  • Exterieurement la scène à dut être assez comique alors je vais essayer de décrire cette scène d'un point de vu autre que le mien. 

    Une jeune femme nettoie une assiette et une boite de conserve. L'assiette sans soucis se repose sur l'étendoire. La conserve se serre à mon doigt quelques temps, non pas douleureusement mais amicalement, pour l'équillibre des choses. Seulement la femme projeta la conserve au sol, regarda son doigt se rougir, elle semble se langir du sang qui devrait jaillir d'une plaie : rien ne sort, la plaie est fermé et ne laisse qu'un vague plie sur une partie de l'index gauche. La jeune femme contemple ses mains "Il a dut arriver la même chose pour celui-ci" pensea-t-elle, mais n'entrons pas en profondeur.

    La cicatrice "à point" c'est aussi comme une griffure d'ongle, just avant de saigner aussi "cicatrice" qui repart assez rapidement généralement. Néanmoins j'ai certaines "mini choc " sur la peau dont je ne sais pas d'ou cela vient. 

    Au faite j'aime les marquage du temps, les cicatrices des arbres, des flores, des humains, des animaux. Non pas pour la souffrance mais pour ce que cela les rend unique. Les cicatrices mentales et physiques sont des points fixé sur une echelle Temps. 

    Une conséquences plutôt ? 

    Je ne veux pas parler de douleurs à la légère, pardonnez ma maladresse si il y a. 

     


    votre commentaire
  • la jolie vie c'est un gros chat qui nous dort dessus. 

     

    C'est quoi qu'est jolie dans vie pour vous ?


    2 commentaires
  • erf

    Hier on sonna à ma porte, je répond à l'interphone j'entends le son de la voix de mon amie et lui ouvre immédiatement. 

    "MISERABLE !" criet-telle dans la cage d'escalier. 

    En effet subitement j'ai arreté de répondre au telephone. 

    Elle me raconte ses péripéties, elle rentre de la campagne. (en stop... en corona..en camion... ) pas le telmps de s'inquiéter puisqu'elle est arrivée devant moi assez sauve.

    "Je n'ai pas vraiment d'excuse, ce confinement me parait être une longue journée". Elle m'insulte encore une bonne demie-heure lors de son récit et m'explique que la personne qu'elle hebergeait (avant le confinement) a passer deux semaines seules à l'apportements, elle la retrouvé en mauvais état. 

    Du coup je pense à ceux qui sont confinés seuls et qui le supporte mal. Personnellement j'apprécie la tranquillité, et mon foyer est animé par les chats, la rues encore bruyante, et mon copain qui rentre le soir fatigué.

     

    C'esr peut être à cazuse des gens comme moi que des pandémies pertuent, mais mon amie vient de rentrer, je ne sortirais quelques jours, en faisant bien attention.. Je ne devrais pas me justifier ou m'accuser.

    Pour les gens comme moi qui vivent à moitié sans avoir de choses à faire, le confinement est plutot doux. Mais, j'ai bien conscience qu'il y a des ames bien seuls ? 

     

     

     


    votre commentaire
  • Retranscription d'une conversation smastique : 

     

    -J'ai un bleue à cause d'un chat et d'une chaise.. Sur le mollet. (je crois qu'on appelle cela ainsi) 

    -Mddddrrr mais comment ? 

    -Je dansais un peu cheloulament (résultat de confinement j'avais besoin de bouger ?) et y'a un chat, deux pattes sur le dossizer de la chaise et BAM la chaise tombe sur ma pate. (Mes chaises passent leurs temps au sol... )J'avais la jambe en arrière, tendue, et ma graisse levé comme de la levure a pris un coup à la place de mes p'tites fesses je dirais) 

     

    Les événements se sont plus ou moins déroulée ainsi, résultat est que descendre des escaliers ca fait mal, et j'ai bleu de taille de main allongés --' et comme j'aime bien parler de blessures mineurs (Il ne m'arrive jamais rien de grave niveau santé/accidents seulement des ptits bailles) Bref la même journée (hier) , en soirée mon bras gauche remplis de plaques rouge, maintenant ce n'est plus rouge mais des petits points rouges persistent et ce qui est rigolo c'est qu'ils sont par cinq : 5 à l'interieur du bras, 5 un peu plus haut vers l'interieur du coude, 5 qui remontent un peu plus, 5 autres de l'autres côté toujours sur la monté. Constellation (d'allergies random ou stress ou jsais pas quoi) 

    Ensuite en plus de vielles cicatrices randoms des légères griffure de chats un peu trop proche de mon cou et mon visage. (J'ai déjà dit que je me faisais maltraite par un chat ? ) 

     

    Je suis omnibulé par mes blessures, je suppose que je me sens un peu plus en "vie" de savoir que mon corps réagit à l'exterieur. 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires